Définition Webdesigner

Définition Webdesigner
Définition Webdesigner

Pour débuter en freelance, il faudra se constituer un portfolio bien étoffé qui montrera l’étendu de ses compétences. Plusieurs plateformes comme Malt ou CreativLink offrent la possibilité aux Webdesigners freelances de s’inscrire et de détailler leurs capacités et la rémunération attendue. Le Webdesigner doit bien connaître les outils créatifs mais aussi les outils web. Des compétences en référencement naturel et en accessibilité sont également de plus en plus demandées et valorisées. Le résultat final doit être facile à utiliser autant que beau à regarder, c’est là toute la difficulté du travail de webdesigner. Il peut ensuite évoluer vers un poste de webdesigner senior ou de chef d’édition (en fonction de son expérience et de la taille de l’entreprise).

  • Force de conviction, pour susciter l’adhésion autour d’un projet créatif en interne comme en externe.
  • Possibilité également d’évoluer vers les spécialisations de designer UX / UI.
  • Les webdesigners freelances disponibles vont répondre à votre projet en proposant des devis pour votre projet.
  • Malgré tout, le webdesign ne se résume pas au graphisme de votre site, même si son influence est importante pour votre branding, votre image de marque.
  • Le Webdesigner dispose de compétences plus larges et détient un angle de vue plus global sur le projet.

Elaborer le projet avec le directeur artistique pour le chiffrer et le soumettre au client. Échanger avec le directeur artistique sur les objectifs du projet, prendre connaissance des étapes et des délais de production. En effet, il a également un rôle de conseiller puisqu’il est le plus apte à diriger son interlocuteur vers la voie la plus pertinente. C’est aussi lui qui fait la part entre les souhaits extravagants du client et ce qui est plausible ou non. Une formation polyvalente permettant d’avoir toutes les bases en stratégie de communication, en digital et en graphisme est nécessaire.

Description Métier

Les agences de stratégie digitale disposent de tels profils et sont à même d’accompagner les entreprises dans leur projet de site internet. Le métier de webdesigner ne s’arrête pas à la conception graphique, il doit également se soucier de la formalisation des interactions des pages du site web . Créatif, novateur, il tient compte des contraintes spécifiques au support Internet en termes d’utilisabilité et d’accessibilité. Toutefois, il faut être conscient que le webdesign est un vrai métier et qu’à ce titre, il est important de connaître tous les tenants et les aboutissants relatifs à la profession. Dans le cas où vous souhaitez devenir webdesigner mais qu’il vous manque quelques compétences techniques, il ne faut pas hésiter à se former.

On retrouve les fonctions du webdesigner dans d’autres postes au sein d’une agence ou d’une entreprise. En effet, un intégrateur de contenus sur le web peut également disposer des compétences d’un infographiste.

Pour ce faire pas besoin de faire une école, de nombreuses formations en ligne sont disponibles et vous permettront d’apprendre à votre rythme. Son travail est également très artistique puisque c’est à lui de prévoir par exemple les animations visuelles et sonores, la mise en page, les éléments graphiques disponibles sur ce site web.

Le webdesigner joue un rôle clé dans la présence en ligne des professionnels. En effet, c’est lui qui prend en chargela conception des sites web. En véritable architecte, il construit à la fois la structure et l’identité graphique. Ce professionnel du design doit respecter les objectifs marketing du client tout en proposant une interface séduisante pour les internautes. Métier à la fois technique et créatif, le webdesign s’exerce aussi bien en freelance qu’en agence de stratégie digitale ou directement au sein des entreprises.

Segments D’entreprises

En somme, le webdesigner est à la fois un artiste et un informaticien. À partir d’un brief, il est capable de faire une traduction artistique globale, et de mettre en page les contenus à destination d’écrans en lien avec le contenu du site. Ainsi c’est à lui que revient la conception de l’identité visuelle d’un site.

Grâce à ses compétences artistiques et sa force de proposition, il est capable de transposer graphiquement la volonté de son client, de son employeur. Après quelques années d’expérience, un ux designer peut devenir chef de projet web ou, à condition de développer un véritable sens du graphisme, devenir directeur artistique. A la fois technicien et graphiste, il conçoit des sites internet qui allient facilité de navigation, modernité de la structure et beauté visuelle. Compte tenu du caractère incontournable du web, le métier de webdesigner est actuellement en pleine expansion. Les recrutements sont nombreux et ouvrent de très solides opportunités professionnelles. Il vaut mieux, puisque son métier consiste à créer l’identité numérique d’un client, notamment par la réalisation de pages internet spécifiques.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*