Fiche Métier

Fiche Métier
Fiche Métier

Parmi les 500 offres d’emploi étudiées, Emploi Ecommerce a recensé les différentes missions prévues pour un Webdesigner. La majorité des recruteurs recherchent ce profil pour créer le contenu et la charte graphique. Viennent ensuite la création des bannières et des logos, le design de la newsletter et à moindre mesure, l’analyse ergonomique.

  • Les jeunes ingénieurs ou les titulaires de masters professionnels en ingénierie du multimédia sont alors très appréciés.
  • Celui-ci contribue et apporte également une touche de professionnalisme dans la manière de transmettre votre message marketing.
  • D’ailleurs, ces derniers peuvent suivre des modules pour se tenir à jour dans les dernières technologies.
  • Vous pouvez vous préinscrire directement à votre formation Web designer sur l’appli CPF ou sur le site Mon compte formation.
  • Les évolutions de carrière sont possibles, en fonction du domaine et du milieu professionnel.

Il n’est de fait qu’un des maillons du projet, composé de plusieurs compétences et personnalités diverses. L’influence du webdesigner sur l’ensemble du projet est donc importante, et il est sans-cesse sollicité pour définir au mieux les besoins du client. Le salaire d’un webdesigner junior ou débutant peut varier, entre 1800 et 2000 euros mensuel. L’expérience s’acquiert rapidement et peut faire monter le salaire autour de 3000 euros pour un webdesigner confirmé. Les postes à haute responsabilité peuvent faire évoluer le salaire annuel de 45 à 50 k€. Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. Le groupe Sup de Co la Rochelle a ouvert au sein de son campus une école dédiée aux métiers du digital.

Les formations pour devenir webdesigner sont nombreuses et proposent des cursus pouvant aller de 3 à 5 ans, en fonction de l’école et du degré de formation proposé. Généralement, le web design s’enseigne dans des écoles spécialisées en design, en graphisme ou en communication visuelle. Avec les années d’expérience, le webdesigner peut élargir son champs d’action et devenir chef de projet web ou directeur artistique. Pour ce faire, il peut renforcer son profil par la formation continue, par laquelle il acquiert de nouvelles compétences. Le métier de webdesigner exige une solide formation et une parfaite connaissance du web.

Quelle Est La Meilleure Formation Pour Devenir Webdesigner ?

Selon l’organisation de l’entreprise, il peut être chargé d’intégrer les textes et images au site selon les formats web. Concrètement, le Webdesigner analyse l’ampleur du projet, ensuite il émet des recommandations qu’il juge utile. Puis il va passer à l’étape du recueil d’information afin de ne manquer d’aucun élément lors de la conception des visuels. S’il n’est pas attentif aux détails (dimensions, format, effets…) il peut, après avoir passé de longues heures sur un visuel, devoir tout recommencer.

Ux Designer

Naturellement, le webdesigner part du principe que vous n’êtes pas forcément expert sur les dernières tendances dans le milieu. Force d’initiative, il doit s’inspirer de son propre travail de veille pour vous soumettre les dernières tendances, les pièges à éviter ou encore les bonnes pratiques.

Alliant compétences graphiques et techniques, le webdesigner a généralement une formation artistique obtenue en école d’art ou en école spécialisée en communication, design et multimédia voire à l’université. De plus, quelques notions en conception de site web sont indispensables pour pouvoir travailler efficacement avec le développeur web lors de la réalisation du projet. Un webdesigner ou designer d’interfaces web et/ou mobile conçoit et réalise le design d’un site, d’un blog, d’une appli. Il est également en charge de la gestion de l’interaction entre les pages, de l’intégration de l’ergonomie mise en place avec l’UX et l’UI. Il doit également travailler sur l’accessibilité et les fonctionnalités du site ou de l’appli. Un webdesigner peut évoluer dans sa carrière et terminer directeur artistique en fin de parcours.

Vous pouvez également demander à un webdesigner de mettre en place lui-même ses créations. En ce sens, il est préférable d’entrer en contact avec une personne maîtrisant les langages comme le HTML et le CSS.

Les universités publiques présentent également des parcours licences ou masters dans ce domaine. En règle générale, un webdesigner est une sorte de graphiste/codeur polymorphe, qui connaît et comprend les contraintes du web tout en ayant une âme d’artiste. Il faut donc non seulement posséder un certain sens artistique, pour que les sites soient agréables à l’œil, mais aussi maîtriser les codes informatiques qui rendront ces mêmes sites fluides pour leurs utilisateurs. Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en avant-première les dernières tendances du digital, ainsi que toutes nos actus. Idéalement, connaissance de WordPress et autres CMS (Content Management System – Système de Gestion de Contenu), utilisés pour effectuer la mise en ligne des contenus.

Démarrer la conception des éléments de communication, une fois l’accord client obtenu sur les maquettes présentées. Prendre connaissance dubriefcréatif qui décrit les enjeux de la création ou de la refonte d’un site ou d’une application web ainsi que le budget défini.

S’il n’est pas question d’assaillir le prestataire de messages, un lien régulier sera utile et facilitera la collaboration. Le Webdesigner peut choisir de travailler en freelance ou de s’associer au sein d’une agence. Quoi qu’il arrive, il exerce toujours en étroite collaboration avec les clients pour lesquels il travaille.

La formation au graphisme, à la technique est évidemment requise en parallèle. Il n’existe donc pas ux designer de réel problème à être autodidacte, il faut seulement être qualifié dans le métier que l’on fait.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*